V
A
I
N
C
R
E

L
E

S
T
R
E
S
S
"Maladie" de notre époque, le stress peut avoir de multiples sources. Mais le "burn-out", l'usure professionnelle, en est sans doute la principale. Lorsque le surmenage, le "ras-le-bol" et la fatigue arrivent à un point tel que les victimes du stress n'arrivent plus à se relaxer, même le sommeil n'est plus réparateur.

Tant que le niveau de stress ne relève pas d'une véritable thérapie, la percussion permet d'apaiser et canaliser les angoisses, de reconquérir la confiance en soi, et se montre bénéfique pour de multiples raisons :

  • Très accessible, elle permet de (re)vivre des situations de réussite
  • Calée sur une pulsation rythme, elle permet de retrouver le contrôle de soi car elle oblige à la concentration, la régularité, la précision
  • L'implication corporelle du rythme, qui oblige à une maîtrise de tout le corps, modifie aussi la rigidité du fonctionnement mental
  • Elle permet de retrouver des notions de plaisir et d'effort pour les sujets démotivés
  • Le sujet apprend à réinvestir son corps : souplesse, coordination, maîtrise de l'ampleur et de la force des gestes, image du corps…
  • Indissociable de la polyrythmie, la percussion permet de retrouver une expérience bénéfique du groupe, confronte au respect et à l'écoute de l'autre
  • Fondamentalement active et gaie, la polyrythmie est à la fois une défense contre la solitude et la mélancolie

Ainsi, jouer des percussions permet de se rééquilibrer, physiquement et mentalement. Au terme des stages d'initiation au djembé, nombreux sont ceux qui continuent une pratique régulière, avec des arguments tels que "cela me fait du bien", "cela me ressource" ou, de façon plus précise : "je suis moins agressif / moins nerveux / plus concentré / moins fatigué…". En clair "je suis moins stressé" !

D'ailleurs dans les entreprises, les stages de percussions commencent à remplacer les stages de motivation pour renforcer l'esprit de groupe, développer la concentration et combattre le stress, au bénéfice de l'efficacité des collaborateurs.

Djembe-Player® pour dé-stresser les automobilistes ?

Coincés dans un embouteillage, au volant de leur voiture, les automobilistes sentent monter le stress, l'énervement, la colère…

Pourquoi au contraire ne pas mettre à profit ce temps d'immobilisation pour s'initier au rythme… et faire tomber la pression ?

Le CD de la méthode glissé dans le radio-CD de la voiture, c'est parti pour un entraînement bénéfique !

Taper sur le volant - ou sur les cuisses - suffit pour pratiquer les rythmes enseignés par la méthode. Cela permet de décompresser, de "récupérer" et de valoriser le temps perdu (ce qui déjà, sur un plan psychologique, est salutaire !), et de reprendre contact avec ses sensations, ses émotions…

Finalement, le bouchon quotidien imposé à certains automobilistes aux portes des grandes villes lorsqu'ils se rendent à leur travail peut se transformer en un rendez-vous privilégié avec le rythme et avec soi même, pour plus de bien être !